PARODONTOLOGIE

Les maladies des gencives et des tissus de soutien des dents sont la plus grande cause de la perte des dents chez l’adulte.

Ces maladies attaquent tout d’abord les gencives, puis le joint qui existe entre la dent et la gencive, les bactéries responsables de cette agression pénètrent alors jusqu’à l’os et le détruisent petit à petit. Des dents parfaitement saines par ailleurs peuvent se mettre à bouger de plus en plus si le patient n’est pas traité…Puis cela peut aller jusqu’à la perte de toutes ses dents.

Premiers signes à surveiller

Les premiers signes à surveiller sont les gencives sensibles et inflammées ainsi que les saignements lors du brossage. C’est le stade de la « gingivite ». Puis quand l’os de soutien des dents commence à être touché, commencent les  « parodontites » qui amènent inéluctablement à la mobilité puis à la perte des dents.

Plus ces maladies sont soignées tôt, mieux elles sont combattues…

Notre arsenal thérapeutique s’est considérablement développé ces dernières années et nous pouvons aujourd’hui sauver toutes vos dents !!! Pourquoi attendre ?

Nos traitements parodontaux sont le plus souvent non chirurgicaux et sans douleur.

Qu’est-ce qu’une parodontite ?  

Les parodontites, ou maladies parodontales, sont une aggravation de la gingivite . Elles se traduisent par une inflammation de tout l’environnement de la dent: la gencive, le ligament parodontal et l’os.

Symptômes fréquents : Gencives rouges et gonflées, saignements spontanés ou au brossage, mauvaise haleine, mobilité puis perte des dents.

implant-dentaire-argidental-espagne-clinique

Pas assez souvent détectées dans les cabinets de non spécialistes, pas ou mal traitées, elles finissent toujours par la perte d’une, de plusieurs ou de toutes les dents!

Le traitement 

Le traitement consiste d’une part, en l’analyse et en la destruction méthodique des bactéries pathogènes responsables de la perte de l’os qui soutient les dents. (Antibiothérapie ciblée, élimination des foyers infectieux…)

D’autre part, le traitement mécanique qui consiste en un “super détartrage”:

Lithotritie, curetage, surfaçage et polissage des racines dentaires afin de reconstituer le “joint” ou “attache” entre la gencive et les dents. Celui-ci ne se fait plus de manière chirurgicale, mais à l’aide d’instruments modernes et très peu douloureux.

Une maintenance régulière permet de pérenniser ce traitement.
Un suivi régulier, d’en écarter les risques de récidive.